Ambiance tilleul et eaux florales

Flore, Herbaliste Laisser un commentaire

Avec au moins trois semaines de retard, le tilleul est en enfin en fleur et prêt à être ramassé, séché, transformé. C’est la saison des eaux florales, les fragrances de rose embaume, celles du tilleul apaisent, la chatte en fait la dure expériences.

Et pendant ce temps là, les éterlous (jeunes chamois de l’année dernière) chassés de la troupe des mères se complaisent dans les combes verdoyantes, assez bas, près du village. Souhaitons leurs de vite trouver des âmes sœurs car, là où je les ai photographiés, le premier chasseur de l’automne venu n’en ferait qu’une bouchée, à moins qu’ils aient la bonne idée de passer sur l’autre versant de la vallée, dans le cœur du Parc National des Écrins où ils seront protégés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.