De la Marche

Idées d'activités Laisser un commentaire

Dans le Valjouffrey, on marche beaucoup et depuis très longtemps : Randonneurs sur le tour de l’Oisans, promeneurs flâneurs, la marche est un des principal loisir pratiqué dans la vallée. Connaissez vous les vertus de la marche ?

Nous, les homosapiens du XXIème siècle, mutant automobilicus, perdons le sens de la marche et les vertus qui y sont associées. Savez vous que c’est en marchant que vos reins fonctionnent, c’est l’alternance du pas qui fait fonctionner leur pompe. Le système cardiovasculaire adore la marche, les médecins recommandent de marcher au moins l’équivalent de la distance entre deux stations de métro chaque jour, qui le fait ? L’esprit ne saurait se passer de longue randonnée : “Solvitur ambulando” celà se résoud en marchant, la sagesse de se proverbe mauritanien devrait largement faire diminuer la dose d’antidépresseurs de notre peuple s’il était appliqué.

Pour cela évoquons les grands voyageurs poètes et marcheurs qui de tout temps ont puisé une sagesse liée à la fois, à l’exercice de la marche, à la fréquentation des espaces sauvages et à la contemplation de dame nature.

Henry David Thoreau, dans une conférence donnée en 1851 intitulée “De la marche” (on le trouve en petit fascicule de poche aux éditions Mille et une nuit), en fait son éloge, il donne aussi son point de vue sur la propriété privée et la politique, très intéressant.

“Je crois que je ne pourrais entretenir ma santé physique et intellectuelle si je ne passais au moins quatre heure par jour-et souvent davantage-à me ballader dans les bois, par les collines, totalement libre de toute contingence matérielle”

Henry David Thoreau quitta à vingt huit ans sa ville natale pour aller vivre seul dans une forêt pendant deux ans. Installé dans une cabane, farouchement épris de liberté, c’est dans cette vie sauvage et dans de très longues marches que résident sa philosophie.

Aux Épilobes, tout au fond du Valjouffrey, peut être retrouverez vous l’esprit de ce grand marcheur philosophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.