Journée racines

Herbaliste, Stage Laisser un commentaire

Ce dimanche brumeux et humide n’a pas découragé les trois amies de l’école des plantes de prélever les racines bienfaisantes. L’automne est propice à cette cueillette un peu particulière puisqu’elle s’effectue avec une bêche. En effet la racine de Gentiane, grosse tubercule impressionnante par sa forme, ne se laisse pas prélever aisément. La Valériane, qu’il faut saluer trois fois avant de l’arracher, possède de fines racines qui courent sous la surface du sol au milieu des cailloux. La racine de bardane a elle aussi été prélever. Liqueurs, infusions ou macérations huileuses s’inspireront des propriétés bienfaisantes de ses plantes que la nature nous propose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.