Sublimation

Histoire Laisser un commentaire

Un soleil généreux, des cimes enneigées, une neige immaculée, tous les ingrédients sont là pour la sublimation de la neige ; passer directement de l’état solide à l’état gazeux, en voilà un beau programme. Quand la neige se sublime c’est que la fin de l’hiver est proche, les jours grandissent et non contente de se sublimer la neige fond pendant la journée.

Beaucoup plus pratique, j’ai constaté que la sublimation séchait le linge. En ce mois de février, un drap de couette étendu à 11heures au soleil dans le froid, s’est légèrement durci sous l’effet du gel. A 14 heures le drap de couette était sec et avait réintégré son lit. Phénomène bien connu des anciens, puisque les chemises en chanvre de mon grand père savoyard séchaient souvent ainsi. (dixit l’histoire familiale).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.