Un poulailler aux Épilobes

Cuisine, Hôte, Maison Laisser un commentaire

Depuis plus d’un mois, suite à la demande pressante de ma chère et tendre, je construis un poulailler pour prendre trois poules en pension complète.

L’automne dernier j’ai fais scier une bille de mélèze de la commune au cours d’une fête de village. Les planches ont séché tout l’hiver sous le balcon et voilà le résultat.

Ce poulailler est conçu pour la montagne : Un mètre de neige ne devrait pas le submerger et la porte s’ouvre vers l’intérieur pour un accès sans prendre la pelle à neige. Le pondoir doit servir de dortoir, j’espère que nos futures pensionnaires s’y plairont. Nous devons en faire l’acquisition, sur internet une poule anglaise de la race « Sussex »âgée de trois mois vaut 24 euros. (ce sont les meilleures pondeuses)

J’ai calculé l’amortissement d’un tel ouvrage, le bâti revient à peu près à 150 euros + 3 poules à 60 euros (j’espère en trouver à ce prix là) , nos chères pondeuses deviendront rentables après avoir pondu 53 douzaines d’œufs ( Pour une douzaine de bons œufs bio compter 4 euros). NB : je ne compte pas le temps passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.