Hôte

Pentecôte aux Épilobes ?

Hôte Laisser un commentaire

Une des plus belle saison dans nos montagnes des écrins, en ce moment même, contraste saisissant, hiver des sommets, végétation exubérante de nouvelles sèves. La terrasse ensoleillée et fraîche propice aux petits déjeuners tardifs et enchanteurs. Solitude, sérénité, repos…Chants des torrents gonflés d’écume, ivresse de l’air pur… à saisir en fugitifs instants de bonheurs.

Un poulailler aux Épilobes

Cuisine, Hôte, Maison Laisser un commentaire

Depuis plus d’un mois, suite à la demande pressante de ma chère et tendre, je construis un poulailler pour prendre trois poules en pension complète.

L’automne dernier j’ai fais scier une bille de mélèze de la commune au cours d’une fête de village. Les planches ont séché tout l’hiver sous le balcon et voilà le résultat.

Ce poulailler est conçu pour la montagne : Un mètre de neige ne devrait pas le submerger et la porte s’ouvre vers l’intérieur pour un accès sans prendre la pelle à neige. Le pondoir doit servir de dortoir, j’espère que nos futures pensionnaires s’y plairont. Nous devons en faire l’acquisition, sur internet une poule anglaise de la race « Sussex »âgée de trois mois vaut 24 euros. (ce sont les meilleures pondeuses)

J’ai calculé l’amortissement d’un tel ouvrage, le bâti revient à peu près à 150 euros + 3 poules à 60 euros (j’espère en trouver à ce prix là) , nos chères pondeuses deviendront rentables après avoir pondu 53 douzaines d’œufs ( Pour une douzaine de bons œufs bio compter 4 euros). NB : je ne compte pas le temps passé.

Spyder

Hôte Laisser un commentaire

De drôles de machines ont parcourue les rues du village. Cathy et Didier, voyageurs de la lointaine Lorraine, sont venus séjourner pour la deuxième fois aux Épilobes. Globes-trotters d’un nouveau genre, les adeptes du spyder allient esprit motard et grand tourisme.

Quatre jours d’escale durant lesquels ils ont profité de la fête de la montagne pour un double anniversaire, celui du Parc National des Écrins qui fête ses 40 ans(créé en 1973) et les 90 ans du refuge de Font Turbat construit en 1913 par un guide de montagne originaire de la vallée, Célestin Bernard.

Motards et marcheurs, Cathy et Didier ont aussi randonné au Mont Gargas sous un soleil radieux et au dessus de la mer de nuage pour finir par le col de la Vaurze. De l’énergie à revendre donc pour ces cavaliers du XXIème siècle que le vent a poussé vers les terres du sud et la grande bleue. A bientôt donc et bonne route à Cathy et Didier.

Livre d’or

Hôte Laisser un commentaire

En ce glacial mois de février, nos premiers hôtes sont des plus courageux pour aller faire du ski de randonnée au fond de la vallée, au refuge de Fond Turbat. Un soleil généreux réchauffe les corps et les esprits, comme en témoigne ce sympathique premier message de Martine sur notre nouveau livre d’or, en photo ci jointe.

Accueil Paysan

Cuisine, Hôte, Maison Laisser un commentaire

Les Épilobes sont, depuis le mois d’août, labellisé Accueil Paysan. Adhérent à leur charte, nous nous engageons à servir sur notre table d’hôtes des produits produits localement, et issus de notre jardin potager.

Accueil Paysan n’est pas seulement un label, mais constitue un réseau international (il se développe en ce moment au Brésil), avec une dynamique et de nombreuses activités et manifestations qui tendent à fédérer un vaste réseau de fermes auberges gîtes et chambres d’hôtes.

C’est dans ce cadre, que Babeth de Lou pas de l’Aze, à Valbonnais nous a reçu hier et que Cathy, venant de son Petit coin de paradis en Trièves, est venue nous montrer comment réaliser les ravioles du Trièves. Matinée culinaire et gastronomique, très sympathique.

Ingrédients pour de belles ravioles du Trièves :

Garniture 10 grosses pomme de terre 2 gros oignons 1 œuf sel poivre/ curcuma/ herbes/bouquet garni au choix

Pâte 1 kg de farine 15 grs de sel 30 gr de beurre ou huile 40cl d’eau tiède 3 œufs

Nos voisins européens

Hôte Laisser un commentaire

Nos voisins randonneurs, dessinateurs et botanistes de Karlsruhe en Allemagne, nous ont rendu visite pour un séjour de six jours dans les Écrins dont deux aux Épilobes. Venant du refuge des Souffles en Valgaudemar, ils ont été un peu éprouvés par la descente du col de la Vaurze (2500m), qu’ils ont pu contempler à loisir depuis le balcon, une fois les brouillards dissipés.

Le lendemain, bien reposés, ils sont partis aux alentours du village, Martine les a accompagnés pour une sortie botanique. Achillée millefeuille, millepertuis, serpolet, bourrache et autres consoude n’ont plus de secret pour eux. Une baignade à la cascade de la Pisse les a ensuite revigorés. Les soirées ont été rythmées par la guitare de Chris, la qualité des chanteurs d’outre Rhin n’est plus à démontrer et leur présence nous a charmés.

Le lendemain le soleil s’est enfin mis au beau fixe pour les accompagner jusqu’à Valsenestre, lieu de leur prochaine étape, atteinte par le GR de pays.

On les voit ici pique-niquer dans le jardin des Épilobes.